L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié lundi 27 février sa première liste « d’agents pathogènes prioritaires » résistants aux antibiotiques, énumérant les 12 familles de bactéries les plus menaçantes pour la santé humaine.

 

34_Logo OMSCette liste a été établie pour essayer d’orienter et de promouvoir la recherche-développement de nouveaux antibiotiques, dans le cadre des efforts de l’OMS pour lutter contre la résistance croissante aux antimicrobiens dans le monde.

 

Elle comporte trois catégories selon l’urgence du besoin de nouveaux antibiotiques : critique, élevée ou moyenne, le groupe le plus critique représentant une menace particulière dans les hôpitaux et les maisons de retraite ou pour les patients dont les soins imposent d’utiliser des dispositifs comme des respirateurs ou des cathéters sanguins.

 

« De nouveaux antibiotiques ciblant les agents pathogènes prioritaires de cette liste aideront à faire baisser le nombre des décès dus aux infections résistantes dans le monde », explique le Professeur Evelina Tacconelli, Chef de la division des maladies infectieuses à l’Université de Tübingen et contributeur majeur à l’élaboration de la liste. « Si on attend plus longtemps, les problèmes de santé publique vont s’aggraver et auront un impact dramatique sur les soins des patients ».

 

Les experts de l’OMS rappellent que même s’il est crucial d’intensifier la recherche-développement, elle ne résoudra pas à elle seule le problème. Pour combattre la résistance, il faut améliorer la prévention des infections et l’usage approprié des antibiotiques chez l’homme comme chez l’animal, de même que l’usage rationnel des nouveaux antibiotiques qui seront mis au point à l’avenir.

 

 

Source : OMS

Pour en savoir lire le communiqué de presse de l’OMS

 

 

Mise en ligne 28/02/2017